Les ponts d’une hauteur de 10 mètres et d’une largeur de 22 mètres ont été déplacés jusqu’à leur emplacement définitif avec la technique du ripage © SNCF RESEAU

Les ponts d’une hauteur de 10 mètres et d’une largeur de 22 mètres ont été déplacés jusqu’à leur emplacement définitif avec la technique du ripage © SNCF RESEAU

Lens : Opération «coup de poing» pour installer deux ponts-rails

SNCF Réseau vient de mettre en place deux nouveaux ponts sous les voies ferrées de la ligne Arras-Dunkerque dans le secteur du Stade Bollaert-Delelis à Lens. Le chantier de 9 millions d’euros financé par le syndicat Mixte des Transports Artois-Gohelle, s’est déroulé pendant 98 heures non stop du 25 au 29 mars. Lors de cette opération au rythme soutenu, il a fallu démonter les voies, effectuer les terrassement des talus, dépolluer le terrain, effectuer un ripage des ouvrages au niveau de la voie, remonter les voies ferrées, la signalisation ainsi que le câblage. La mise en place de ces nouveaux ponts rails de près de 7 000 tonnes à eux deux, a nécessité 50 000 m3 de terrassement, 2 500 m3 de béton coulé, 350 tonnes de ferraillage et mobilisé 200 personnes. L’ouvrage d’une hauteur de 10 mètres sur 22 mètres a été déplacé, selon la technique du ripage, grâce à des chariots spécialisés appelés Kamag. Cet engin est une sorte de cric monté sur roues motorisées qui permet de pousser l’ouvrage jusqu’à son emplacement définitif. Le génie civil du chantier a été réalisé par les entreprises DEHE Construction et Sogea, les travaux de terrassement par Vinci Construction et ceux concernant les voies ferrés par ETF. En juillet prochain, zone de l’Union à Tourcoing, un autre pont-rail sera également installé avec cette même technique, permettant à une nouvelle voirie de franchir la ligne ferroviaire Lille-Mouscron.