la madeleine

Friche Huet : la culture s’invite à La Madeleine

Plan Huet_okParmi 71 candidatures, la ville de La Madeleine a retenu le projet de l’agence Nathalie T’Kint à Lille pour réhabiliter et transformer la chaufferie des anciens tissages Huet créés en 1905. L’objectif est de muer cette friche en salle d’art, de culture et de spectacle multifonctionnelle d’une capacité d’accueil de 180 à 200 places assises.
Avec cette ambition, la municipalité souhaite “combler le manque d’équipement de ce type depuis la disparition de la salle des fêtes Kléber et compléter son “Carré Magique Culturel” jusqu’à présent composé du Centre de Culture et d’Animation le Millénaire, du conservatoire de musique et de la médiathèque municipale. Ce bâtiment acquis en 2011 par la municipalité a la particularité d’être classé à l’Inventaire du Patrimoine Architectural et Paysager (IPAP). Il a conservé l’une des trois dernières cheminées d’usines de la ville et se distingue par deux façades en pignon agrémentées de baies vitrées sur deux niveaux, avec impostes arrondies mais aussi par l’état de ses briques et le travail de menuiserie. Pour travailler ce projet de reconversion estimé à 5 millions d’euros, La Madeleine a mobilisé pendant 6 mois une commission extra-municipale et fait appel au cabinet de programmiste Verdi avant de lancer le concours d’architecte. Le renouveau de ce vestige du patrimoine industriel de la ville doit être inauguré le 13 novembre 2019, date anniversaire des attentats du Bataclan. Un hommage sera d’ailleurs rendu aux victimes puisque leurs noms figureront dans le lieu.