Jean-Claude Juncker président de la Commission européenne

Jean-Claude Juncker président de la Commission européenne

Canal Seine Nord : l’Europe dit « Oui » et débloque 1 milliard

On l’appelle « le mur » dans le jargon des marathoniens. Ce trentième kilomètre qu’il faut savoir passer pour finir la course. Pour le canal Seine Nord, dont l’histoire ressemble à un marathon, ce mur vient d’être franchit avec le feu vert européen au projet, lors d’une réunion exceptionnelle de la Commission européenne consacrée au financement des grandes infrastructures de transport le 29 juin dernier. Le canal vient même en tête des priorité européennes, avec une enveloppe de 979 millions à lui seul, soit 40% du coût total du projet.
Le dossier avait été déposé fin février et, après six mois d’instruction, la Commission donne son verdict. Sur les 13 milliards investit, la France mobilise un total de 1,76 milliard, dont le canal et le tunnel ferroviaire Lyon-Turin.
Si vous suivez le feuilleton, on est encore loin des 5 milliards d’euros nécessaire pour la construction de l’ensemble. Mais pour ce canal Seine-Nord, l’enveloppe européenne concerne 40% de la première tranche de travaux, d’ici à 2020. Pour la seconde tranche, qui s’étendra de 2020 à 2023, l’Europe sera de nouveau mise à contribution.
Notons également l’enveloppe de 82 millions d’euros dédiée au projet d’extension du port de Calais, soit 20% du coût total estimé à 411 millions d’euros pour l’infrastructure portuaire. Un projet donc bien engagé.