valenciennes

Valenciennes métropole entame le bal des contrats de ville

Valenciennes métropole entame le bal des signatures des contrats de ville 2015-2020. Le préfet de région Nord-Pas-de-Calais l’a signé à Bruay-sur-Escaut le 22 juin avec Valérie Létard la présidente de l’agglomération, en présence des partenaires du contrat de ville, au premier chef le département représenté par Max-André Pick et le Conseil régional par Majdouline Sbaï. Les efforts vont se concentrer sur 14 quartiers prioritaires répartis sur 12 communes pour environ 35 000 habitants.
Avec Valenciennes, le préfet a signé le contrat de ville de Le Quesnoy, le lendemain celui de la ville de Caudry, puis Ostricourt et enfin Boulogne-Sur Mer le 26 juin.
Les contrats de ville sont des conventions entre les partenaires collectivités locales, l’Etat, le rectorat, la justice, les CCI, les bailleurs sociaux, les CAF, la Caisse des dépôts, l’agence régionale de la santé, la CPAM… pour concentrer dans des quartiers en difficulté tous les moyens de droit commun mais aussi des enveloppes exceptionnelles. La philosophie de la géographie prioritaire de l’Etat est bien de concentrer l’effort sur un territoire bien déterminé. Cette géographique a été totalement refondue en décembre dernier selon un critère de revenus couplé à la densité de population. Une méthode peu favorable à un territoire très étendu comme le Nord-Pas-de-Calais.