©-Ph-Frutier-Altimage

©-Ph-Frutier-Altimage

Rénovation du bassin minier : Le Premier Ministre confirme l’engagement de l’Etat pour 2018

Opération séduction pour Edouard Philippe. Le Premier ministre était en effet de passage dans l’ex bassin minier la semaine dernière. L’objectif ? Assurer la poursuite par l’Etat de l’engagement pris par Bernard Cazeneuve pour le renouveau du bassin minier encore aux proies aux difficultés depuis la fermeture des mines. S’il “confirme l’engagement de l’Etat”, avec notamment “la décision de dégager dès 2018 une première tranche de 10 millions d’euros”, Edouard Philippe s’est montré moins précis quant aux soldes des 100 millions d’euros promis sur dix ans pour la réhabilitation énergétique des logements miniers.

Zones franches

Bonne nouvelle toutefois, l’arrêté de classement des communes en bassins urbains à dynamiser, est enfin paru au Journal Officiel. Cela fait suite à une disposition spécialement créée pour le bassin minier. 150 communes sont concernées. Plus précisément, les entreprises petites et moyennes créées entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2020, dans ces 150 communes définies, pourront bénéficier sur plusieurs années d’un allègement de la fiscalité. Cela passera par une exonération d’impôt sur les bénéfices et des exonérations de la taxe foncière des entreprises et de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises.