_mg_2457

Un nouveau réseau de chaleur pour Amiens

La Ville d’Amiens vient de créer, avec l’aide financière de la Caisse des Dépôts, une société d’économie mixte à objet unique (SEMOP) «Amiens-Energie» pour gérer et agrandir son réseau de chaleur. Autre acteur majeur à la création de cette nouvelle SEM, ENGIE-COFELY qui détient 51% des parts, apportera 70 millions d’euros pour les travaux d’extension. Ce nouveau réseau de chaleur mixera cinq sources d’énergie différentes comme la récupération à la sortie des eaux usées de la station d’épuration d’Ambonne, ou encore sur les groupes de production d’électricité de l’usine de méthanisation, amenant à 60 % le taux de réduction massive des émissions de Gaz à Effet de Serre. Plusieurs objectifs sont fixés pour la Sem : intégrer la Ville d’Amiens dans la transition énergétique, réduire les factures de chauffage pour les consommateurs, développer la partie commerciale, externaliser les risques pour la Ville. Ce développement du réseau amiennois conduira les consommations de chaleur à être multipliées par 2 d’ici 2019 puis par 3 d’ici 2020.