De gauche à droite : Dominique Plancke, président de la commission Transport au CR NPDC, Sylvain Robert, maire de Lens, Alain Wacheux, vice-président chargé des transports au CR NPDC, Daniel Percheron, président du Conseil régional Nord-Pas de Calais, Elodie Degiovanni, sous-préfète de Lens, Jérôme Requillart, directeur territorial adjoint SNCF Réseau Nord Pas-de-Calais Picardie.

De gauche à droite : Dominique Plancke, président de la commission Transport au CR NPDC, Sylvain Robert, maire de Lens, Alain Wacheux, vice-président chargé des transports au CR NPDC, Daniel Percheron, président du Conseil régional Nord-Pas de Calais, Elodie Degiovanni, sous-préfète de Lens, Jérôme Requillart, directeur territorial adjoint SNCF Réseau Nord Pas-de-Calais Picardie.

Mise en accessibilité : la gare de Lens remise sur les rails

Les travaux de modernisation et d’amélioration de l’accessibilité de la gare de Lens, sous maîtrise d’ouvrage SNCF Réseau, viennent de s’achever. Plus de 4 millions d’euros ont été investis dans ce chantier démarré en janvier 2014 au titre du contrat de projets Etat-Région 2007-2013. Pour répondre aux normes, il était nécessaire de mettre en place deux ascenseurs sur les quais 2 et 3. Ces mêmes quais ont été réhaussés de 55 cm par rapport au niveau des voies permettant un accès direct entre le quai et le train. D’autres aménagements ont été réalisés notamment la mise aux normes des escaliers et le remplacement des bandes d’éveil à la vigilance (ou surface podotactile) le long de tous les quais. Le passage souterrain reliant le quai 1 au quai 3 à été modernisé et l’éclairage a été également renforcé. Les travaux ont été réalisé par les entreprises Eurovia, Freyssinet et ETF. Pour la petite histoire, lors des travaux, une équipe de démineurs d’Arras est intervenue suite à la découverte d’une munition datant de la Première guerre mondiale enfouie sous les voies à trois mètres de profondeur. L’Agenda d’accessibilité programmé concernant le transport ferroviaire est prévu d’être mis en œuvre sur une période de 3×3 ans, soit avant fin 2024. Le Nord-Pas-de-Calais compte 35 points d’arrêts prioritaires : 11 gares nationales (dont Lens) et 24 gares dites régionales.