hollande

Logement social : Les six promesses de François Hollande

Pour la première fois depuis près de 30 ans, le Président de la République est venu sur le congrès de l’Union sociale pour l’Habitat qui regroupe les familles du mouvement HLM. Une visite importante qui ne pouvait faire l’économie de mesures en faveur du logement social. Mais pas de grandes annonces structurantes pour le mouvement, plutôt une succession de mesures techniques visant à montrer son soutien.

Doublement des aides à la pierre

Ainsi, alors que le Mouvement craignait de nouvelles ponctions sur ses réserves, François Hollande est parvenu à rassurer les bailleurs. Première mesure, symbolique, le doublement des aides à la pierre. Ou plus précisément, le doublement de la contribution de l’Etat au fonds national nouvellement créé et qui avait fait grincer quelques dents dans le mouvement HLM qui tient au saupoudrage territorial des aides quand l’Etat veut concentrer l’effort sur quelques agglomérations.
Autre mesure très attendue des constructeurs de maisons individuelles, le sauvetage de l’APL Accession, octroyée aux ménages modestes accédant à la propriété. Bercy n’aura pas son allègement, le Président a tranché en faveur des ménages.
Une mesure de technique bancaire, mais à l’impact financier important a été annoncée : la baisse du taux de commissionnement des banques proposant un Livret A permettrait de dégager plus de 250 millions pour le financement de logements sociaux.
Enfin, trois mesures concernant la libération du foncier sont aussi annoncées : la vente directe aux bailleurs de terrains publics décotés, sans passage par la case commune et l’éventuel blocage à ce stade ; l’extension de cette décote aux logements à réhabiliter et appartenant à l’Etat ; prolongation de l’exonération de plus-value aux particuliers cédant leurs terrains constructibles à des organismes HLM.