©keurk

©keurk

Lille : Le “Biotope” de Bouygues n’accueillera pas l’Agence européenne du médicament

Ils étaient dans les starting-blocks, poussés par l’ensemble des institutionnels régionaux et la filière économique bio-santé. Bouygues Construction et Linkcity avaient élaboré, avec les architectes Henning Larsen et Keurk Architects, le “Biotope”, un bâtiment de 30 000 m2, conçu sur-mesure pour accueillir dès mars 2019 les 900 agents et 3 700 experts de l’Agence européenne du médicament. L’ensemble immobilier qui comprenait également un auditorium de 300 places, de multiples salles de réunion, un atrium central, une crèche et un restaurant panoramique n’a pas suffi à faire la différence lors d’un vote très politique. Obligée de quitter Londres pour cause de Brexit, l’AEM s’installera finalement à Amsterdam. La candidature lilloise proposait pourtant un emplacement de première classe sur le site du “Champ libre”, à quelques encablures des deux gares et des grands axes routiers. Dans un communiqué commun, Martine Aubry et Xavier Bertrand ont, “en dépit de cette fantastique mobilisation” regretté le “soutien tardif et timide affiché par le Président de la République (…) Or, une véritable mobilisation du Président Macron aurait fait la différence.” Les élus locaux lui reprochent en creux d’avoir favorisé l’accueil de l’Agence bancaire européenne à Paris plutôt que le dossier lillois.