Missing image

Les ventes de maisons individuelles chutent dans les Hauts de France

“Après deux années de croissance à deux chiffres (+13,7 % en 2015, puis +19,5 % en 2016), la vitalité des ventes de maisons neuves en secteur diffus n’a pas su résister
en 2017 aux hésitations des ménages et aux perspectives de réformes des aides au logement neuf”, dévoilent Les Constructeurs
et Aménageurs (LCA-FFB). Malgré une baisse des ventes fin 2017, l’année reste satisfaisante puisqu’en France, les ventes brutes de maisons individuelles en secteur diffus ont atteint l’an dernier 135 000 unités. En région, le constat est en revanche plus alarmant. En effet, les ventes de maisons individuelles chutent de 8%. Enfin, pour les maisons individuelles en secteur groupé, la croissance nationale de la promotion atteint 7,9 % sur douze mois (10 863 maisons).
Pour 2018, LCA-FFB craint cependant une baisse des ventes brutes, de 8 à 10%, en raison de la diminution de quotité du PTZ en zones B2 et C, cumulée à la suppression de l’APL Accession.