JP Watel (c) Nicolas Délin - CAUE du Nord

L’architecte Jean-Pierre Watel s’en est allé

“J’ai toujours voulu être économique dans la construction pour offrir davantage d’espace, la qualité la plus importante pour faciliter la vie de famille”.

Telle était la vision de Jean-Pierre Watel, décédé le 3 janvier à l’âge de 82 ans. L’architecte-urbaniste auteur de milliers de logements a laissé son empreinte dans le patrimoine régional. Formé à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts et à l’École Saint-Luc à Tournai, il trouvait son inspiration dans l’architecture danoise.

Pionnier de l’ossature bois

D’un déclic après un voyage aux Etats-Unis, cet apôtre de la construction en bois a aussi mis au point un procédé industrialisé où les cloisons et
les murs sont tous porteurs. Mais il est surtout connu pour s’être attelé dès les années 60 à l’habitat individuel groupé. Notamment à Villeneuve d’Ascq,
où il a travaillé avec la Société d’études et d’aménagements fonciers (SEDAF) pour laquelle il a réalisé Le Hameau du Château et le Domaine de Brigode.
La Chronique adresse à sa famille et ses proches, ses plus sincères condoléances 

Nous vous présentons l’une des dernières vidéo de Nicolas Délin du CAUE du Nord  prise lors d’une rencontre avec Jean-Pierre Watel, dans le cadre des Archis Conversations du  26 novembre 2015.