artisans-bois-mesures-FFB-HDF

La FFB présente 10 mesures pour les artisans

Depuis 60 ans, le Conseil national de l’artisanat de la FFB est force de propositions pour défendre et promouvoir les entreprises artisanales. Le syndicat propose donc aux pouvoirs publics 10 mesures autour de quatre thèmes principaux.

 

  • Défendre le revenu des artisans:

Parce que le pouvoir d’achat des artisans n’est pas en rapport avec les risques assumés et le temps passé dans l’exercice de leur activité, la FFB propose de rétablir une équité fiscale pour donner du pouvoir d’achat aux artisans mais aussi de réduire la taxe pour frais de chambre consulaire à la seule part effectivement reversée aux CMA. Autre sujet d’importance, la suppression de la double imposition aux cotisations formation des gérants salariés.

 

  • Rétablir une concurrence loyale:

Avec “l’ubérisation” des métiers du bâtiment, les obligations des nouveaux acteurs ne sont pas les mêmes que celles qui s’imposent aux artisans. La FFB demande donc de limiter la durée de franchise de TVA à 2 ans pour les microentreprises et de la réduire à 15.000€, de responsabiliser les plateformes de mise en relation sur le contenu des offres publiées sur leur site. Autre combat, plus de contrôle des décharges sauvages et l’ouverture des déchetteries municipales aux artisans.

 

  • Défendre et accompagner l’activité des artisans:

En stabilisant et pérennisant les mesures fiscales d’incitation aux travaux (TVA réduite, CITE…), tout en facilitant l’accès des artisans à la commande publique.

 

  • Adapter les dispositifs de formation aux besoins des artisans:

 Grâce à la simplification de l’accès au financement de la formation des artisans et de leurs conjoints. Tout en promouvant l’apprentissage en garantissant une offre de proximité et de qualité.