Carte-du-Pôle-métropolitain-Artois

Euralens accouche du pôle métropolitain de l’Artois

L’assemblée générale de l’association Euralens le 19 novembre a permis de faire le point sur la création d’un pôle métropolitain de l’Artois qui rassemblera les communautés d’agglomération de Lens-Liévin, de Hénin-Carvin et Béthune-Bruay, soit un ensemble de près de 600 000 habitants. Un regroupement faisant du pôle de l’Artois le septième ensemble métropolitain de France après (dans l’ordre) Paris, Lyon, Lille, Marseille, Bordeaux et Toulouse. Le pôle prendrait la forme administrative d’un syndicat mixte ouvert avec les trois agglomérations et le département du Pas-de-Calais. Il ne prendrait pas de compétences particulières mais travaillerait à la coordination des politiques publiques et à l’appui technique dans trois grands domaines. Le passage de « l’archipel noir à l’archipel vert », pour l’aménagement. La Troisième révolution industrielle pour le développement économique. Et « Agir pour et avec la population » pour le développement culturel et sociétal. Toutes les assemblées ont délibéré hormis celle de Béthune-Bruay attendue le 2 décembre. La structure modeste dotée d’un budget de 600 000 euros concentrera des moyens techniques et de coordination. L’enjeu financier est énorme puisque seuls les pôles métropolitains peuvent désormais accéder aux financements européens et du contrat de plan Etat-Région. De quoi souder ces agglomérations autrefois concurrentes sur un projet de territoire.