20180321_AT_SignatureConcentionEmploiFranc_008

Emplois Francs : La métropole lilloise, terre d’expérimentation

La discrimination à l’embauche. Le phénomène est bien connu dans les 26 quartiers prioritaires de la métropole lilloise où le taux de chômage s’élève à 25%. Pour tordre le cou à ce frein à l’embauche, le territoire a été choisi pour expérimenter les «emplois francs». Un dispositif annoncé le 14 novembre dernier à Tourcoing par Emmanuel Macron et que Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France et Damien Castelain, président de la Métropole Européenne de Lille, ont lancé le 21 mars 2018 aux côtés des premières entreprises parties prenantes dont Kiabi, Auchan et Renault. Il permettra à un demandeur d’emploi issue d’un quartier prioritaire de tenter sa chance avec ces entreprises engagées. «La lutte contre toutes les inégalités passe d’abord par l’intégration économique», souligne Damien Castelain qui compte faire la promotion de ce dispositif à toutes les entreprises et associations. Ces emplois présentent des avantages. A la clé, une aide de l’Etat, coordonnée par Pôle Emploi, jusqu’à 5000 euros pour une embauche en CDD et jusqu’à 15000 euros sur 3 ans pour une embauche en CDI entre le 1er avril et le 31 décembre 2019. Le Préfet table sur 1000 emplois d’ici à 2019.
www.travailemploi.gouv.fr/emplois-francs