Jean-René Lecerf

Jean-René Lecerf

Départementales : Les nouveaux élus aux manettes

Il va falloir refaire ses fiches. Surtout dans le Nord. Les élections départementales ont bouleversé le rapport de force politique dans le Nord et dans les départements picards. Dans le Pas-de-Calais, le statut quo et la présidence de Michel Dagbert se faisant de justesse.
Dans le Nord, le sénateur UMP Jean-René Lecerf, qui menait la liste d’union de la droite, a logiquement été élu président. Celui qui a pris la succession de Serge Charles comme maire de Marcq-en-Baroeul jusqu’en 2001 est sénateur du Nord depuis la même année. Il a été candidat aux municipales à Lille où il est conseiller d’opposition. Il compte démissionner du Sénat et son suppléant, Patrick Masclet, maire d’Arleux et président de l’association des maires du Nord, prendra son siège. L’exécutif est naturellement totalement renouvelé. Le jeune maire de Maubeuge, Arnaud Decagny prend la vice-présidence aux transports et aux infrastructures. Les collèges seront portés par Joëlle Cottenye du canton de Templeuve. L’aménagement sera l’affaire de Guy Bricout (canton de Caudry) et le logement et les politiques urbaines seront portés par Max-André Pick (canton de Roubaix, premier adjoint au maire). Enfin, comme prévu, Christian Poiret, président de la communauté d’agglomération du Douaisis et maire de Lauwin Planque, est vice-président aux finances. Dans le Pas-de-Calais, les vice-présidents sont nommés, sans que l’on sache pour l’instant de quels dossiers ils héritent. Dans l’Oise, Édouard Courtial succède à Yves Rome. Dans la Somme, Laurent Somon prend le siège de Christian Manable et dans l’Aisne, Nicolas Fricoteaux succède à Yves Daudigny.