Conjoncture Logement : le Nord-Pas-de-Calais à contre-courant

Conjoncture Logement : le Nord-Pas-de-Calais à contre-courant

Conjoncture logement : le Nord-Pas-de-Calais à contre-courant

Difficile d’y voir clair en cette rentrée sur la situation du logement. Les indicateurs classiques restent atones au niveau national mais semblent bien meilleurs dans la région. Les chiffres nationaux remontés au ministère fin juillet ne sont pas très encourageants. Pour la France entière, les logements autorisés restent en replis à 353 800 unités sur 12 mois, soit 8% de moins que les douze mois précédents. Le Nord-Pas-de-Calais tire, lui, son épingle du jeu, avec 15 200 permis de construire autorisés sur la période, une augmentation de 4,4%.
Les mises en chantier ne résistent pas mieux. 342 400 sur 12 mois au niveau national, en baisse de 5,5%. Dans la région, on compte 15 900 unités de logements démarrés dans l’année, en hausse de 1,8%. Le marché du logement semble donc se comporter bien mieux dans la région qu’au niveau national. Rhône-Alpes s’écroule et l’Île-de-France suit la courbe française. Une situation qui ne prend pas encore en compte la reprise de l’investissement locatif Pinel. Sur ce front, les nouvelles sont vraiment bonnes, avec, au niveau national, une augmentation supérieure à 20% des ventes et dans la région. Mais sur ce marché, le stock régional est tel qui faudra d’abord le résorber.