colas hd

Colas se sépare de sa raffinerie dunkerquoise

Colas, filiale du groupe Bouygues, vient d’acter l’arrêt de production et la vente de produits raffinés en France. Cette décision implique la mise en vente de son unité de production, la société de la raffinerie de Dunkerque (SRD).
Le groupe indique que cette activité “génère depuis plusieurs années des pertes importantes et croissantes”. En 2015, elles s’élevaient à 75 millions d’euros contre 64 millions d’euros l’année précédente. Colas avait bien tenté d’endiguer le problème en supprimant les lignes de production d’huiles de base et en recentrant l’outil industriel sur la production de bitume. L’équilibre opérationnel devait alors être de retour en 2016 et 2017. Mais c’était sans compter sur la dégringolade du prix du baril du pétrole, entraînant une baisse du prix de vente des produits raffinés et la forte contraction des marchés routiers en France. Ce contexte conduit donc Colas à chercher un repreneur pour son unité dunkerquoise et annonce la mise en place d’un plan social pour les 111 salariés. L’annonce a provoqué l’ire et la mobilisation immédiate des élus dunkerquois, craignant à terme, la disparition de près de 250 emplois en incluant les sous-traitants.