Cheque Energie

Un chèque-énergie pour payer factures et travaux

Jusqu’à la fin avril, les ménages français aux revenus bas recevront dans leur boîte aux lettres un chèque-énergie. Un coup de pouce direct de l’Etat pour payer le chauffage pour toutes les énergies : électricité, gaz naturel, chaleur, gaz de pétrole liquéfié, fioul domestique, bois, biomasse, ou autres combustibles, mais aussi les travaux de rénovation énergétique.

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire a repris l’expérimentation lancée entre 2016 et 2017, notamment dans le Pas-de-Calais. «Il s’agit d’une aide sociale et solidaire, simple et efficiente», qui élargit la palette d’utilisation du chèque dont le montant, en fonction du revenu fiscal des ménages, variera entre 48 et 227 euros.

Les professionnels auront l’obligation d’accepter ce moyen de paiement infalsifiable, imprimé sur du papier sécurisé. Sur la plateforme dédiée, l’entreprise pourra également vérifier en quelques clics la validité du chèque. Elle se fera rembourser en adhérant au dispositif en ligne et en renvoyant le chèque à l’agence de service de paiement (ASP) qui édite, collecte et rembourse ces chèques-énergie. Le traitement des demandes devrait être facilité avec la mise en place d’un système automatisé.

Il faudra tout de même rapidement formuler la demande de remboursement avant la date de validité fixée sur le chèque au risque de ne pas être payé !

Infos sur le site Chèque-Energie