Lille_Euarlille_bureaux_facade_2

Le bureau lillois en grande forme

L’observatoire du marché des bureaux de la métropole lilloise vient de livrer son bilan du premier semestre 2016. Et les chiffres sont de bon augure. Le volume de transactions affiche une hausse de 40% pour atteindre 90 324 m2 en incluant 11 157 m2 de comptes propres. Les spécialistes expliquent cette performance par de prochaines livraisons à Euralille, un réseau de PME-PMI dynamiques qui soutient le marché et l’engagement de groupes dans d’importants projets immobiliers. Sur le dernier trimestre, l’ensemble des courants d’affaires sont porteurs : le neuf croît de 37%, tiré par Lille (45% des transactions) et Villeneuve d’Ascq (46%), et le seconde main évolue également à la hausse (12%). Cette dernière typologie de biens garde la côte, puisqu’en 2016, elle représente 63% des m2 commercialisés, dans la tendance des cinq dernières années. Nouveauté en 2016, les immeubles clé en main bondissent à 22% des transactions grâce à quelques grosses opérations ponctuelles. Des résultats encourageants donc qui pourraient bien venir égaler d’ici la fin d’année le record atteint en 2007 et ses 207 000 m2.