Fabien Moreau peut afficher un large sourire. A Trélon, les travaux de son futur siège avancent bien. L’emménagement est prévu pour cet été.

Fabien Moreau peut afficher un large sourire. A Trélon, les travaux de son futur siège avancent bien. L’emménagement est prévu pour cet été.

Trélon : Groupe Fabien Moreau, la petite entreprise générale qui monte

A 34 ans, Fabien Moreau a le moral au beau fixe. L’été prochain, l’ambitieux entrepreneur avesnois  et son équipe entreront dans leur nouveau siège actuellement en construction à Trélon.

A 34 ans, Fabien Moreau est un entrepreneur heureux. Et il peut se permettre d’afficher un large sourire. La construction de son nouveau siège va bon train. Dès cet été, les quatorze salariés de sa société éponyme ainsi que les sept salariés de l’entreprise de couverture industrielle Lacroix Frères, qu’il a rachetée en 2016, intégreront les lieux. «A la création de ma société en 2010, j’étais seul, explique-t-il. Je me suis installé en tant que carreleur après une formation à l’AFPA. Mon domicile de Liessies suffisait à me servir de bureau. Puis j’ai voulu développer mon activité vers l’entreprise générale et j’ai embauché des maçons, des plaquistes, acheté du matériel, des camions…. Avec le rachat de Lacroix Frères nous sommes aujourd’hui 21 salariés. Il était temps que l’on ait nos propres locaux, avec de vrais bureaux, des sanitaires, un showroom». Et c’est à Trélon, à 7 kilomètres de chez lui, qu’il a trouvé un terrain à bâtir.

Un siège, what else?

Ambitieux, Fabien Moreau compte bien rentabiliser les 600 m² de ce nouveau bâtiment en bloc de béton cellulaire. Huit bureaux seront proposés à la location pour y accueillir des entreprises du coin. Et comme il restait de la place, il s’est lancé dans la construction de deux maisons mitoyennes en front de rue, «histoire de montrer ce que l’on sait faire». A l’arrière, la construction d’un grand entrepôt de 500 m² pour la partie stockage devrait démarrer ce mois-ci.

Devant son nouveau siège de Trélon, Fabien Moreau a souhaité construire des logements. Une vitrine de son savoir-faire.
Devant son nouveau siège de Trélon, Fabien Moreau a souhaité construire des logements. Une vitrine de son savoir-faire.

Du particulier à l’industrie

Le jeune entrepreneur a la bougeotte et il l’assume : «je ne sais pas vivre sans projets et je n’aime pas rester en place». Et ce n’est pas son associée Virginie Durin avec qui il partage également sa vie (et l’éducation de cinq enfants à eux deux!)qui le freinera. «En intégrant la nouvelle équipe de Lacroix Frères qui compte parmi ses clients réguliers Vallourec ou encore Sogescaut, explique-t-elle, l’entreprise a pris un virage à 180 degrés. Avec leurs 40 années d’expérience dans la couverture industrielle, les salariés étaient gérés un peu plus à l’ancienne que chez nous. Il a donc fallu harmoniser notre management et mettre en place des chefs d’équipes».

Des salariés aux petits oignons

Très proche de ses salariés (il lui arrive parfois de mouiller sa chemise en donnant un coup de main sur les gros chantiers), Fabien Moreau met un point d’honneur, avec Virginie qui gère les RH, à ce que chacun soit valorisé. Au-delà des formations réglementaires, il propose à chacun de se perfectionner sur ce qu’il aime. Le groupe Fabien Moreau compte des salariés passionnés par leur métier. A l’image de Johnny, responsable de couverture, qui ajoute toujours une petite touche à son travail comme une petite fleur sculptée en zinc. «Nous sommes sans cesse à la recherche de nouvelles recrues via les boites d’intérim et Pôle Emploi, ajoute le dirigeant. Mais nous avons du mal à recruter. Il n’y a pas de candidats sur le marché de l’emploi. Et puis l’on veut des passionnés. De toute façon, si quelqu’un ne s’intègre pas à l’équipe ça ne marchera pas…Avec deux repas annuels, des entretiens réguliers, une bonne ambiance de travail, ça se répercute sur les chantiers et nos clients sont satisfaits. Nos salariés sont nos meilleurs commerciaux»!

A fond sur la sécurité

«En 2017, explique Virginie, toute l’équipe a suivi les formations possibles proposées par la Fédération Française du Bâtiment : sécurité, sauveteurs secouristes, travail en hauteur, harnais, échafaudages, amiante…Tout cela n’a plus de secrets pour nous! Nous avons aussi intégré une super formation créée en 2015 à l’Ecole de la Sécurité de l’usine MCA Renault à Maubeuge pour nous apprendre à être acteur de notre sécurité et de celles de nos salariés».
Touche à tout, Fabien Moreau aimerait désormais appréhender les matériaux innovants et développer la partie traitement de l’air des bâtiments. «Un métier d’avenir», assure-t-il. Mais pour l’instant, il souhaite stabiliser son entreprise générale. «Avant de foncer dans de nouvelles aventures, je voudrais d’abord assurer la gestion financière de mon entreprise. Et surtout, je nous laisse le temps de nous installer dans nos nouveaux bureaux».

La fiche
Groupe Fabien Moreau : 1 million de CA pour 2018
2010 : Création de l’entreprise générale de bâtiment Fabien Moreau – 14 salariés actuellement
2016 : rachat de Lacroix Frères (couverture industrielle) – 7 salariés actuellement