Alban Dobremetz, gérant d’ADC Couverture à Beauvois-en-Cambrésis, présente une des cassettes clipsables de son système Switchwall.

Alban Dobremetz, gérant d’ADC Couverture à Beauvois-en-Cambrésis, présente une des cassettes clipsables de son système Switchwall.

Avec Switchwall, il réinvente le bardage

A 32 ans, Alban Dobremetz, gérant d’ADC Couverture à Beauvois-en-Cambrésis, a imaginé un concept d’habillage mural modulable. Son Switchwall a décroché le concours Lépine. 

 Marre de ces vieilles briques rouges sur les murs de votre maison ? Marre de cette vieille tapisserie à fleur dans votre salon? Vous souhaitez apporter une touche de verdure ou de bois à votre intérieur ? Ou non, plutôt du rose fluo ou un panier de basket ? Vous ne savez pas vous décider…Switchwall, l’invention d’Alban Dobremetz, jeune gérant d’ADC Couverture dans le Cambrésis, pourrait vous intéresser. Il propose un système d’habillage mural permettant de changer à souhait toute la déco des murs extérieurs ou intérieurs sans engager de gros travaux de rénovation. A l’aide de rails et de crémaillères viennent se clipser des cassettes de matériaux multiples : lames de bois structuré, de bois vieilli, de végétaux, de métal coloré, de gabions, de panneaux solaires ou encore d’étagères pour accueillir des livres, la gamelle du chien voire un barbecue… «Tout cela sans être un pro du bâtiment, ajoute Alban Dobremetz. Il suffit juste d’être armé d’un crayon, d’un niveau, d’une visseuse et d’un mètre».

Switchwall propose un large panel de matériaux à poser sur vos murs.
Switchwall propose un large panel de matériaux à poser sur vos murs.

Une idée au détour d’un chantier

« L’idée m’est venue en début d’année 2017, raconte le patron de 32 ans. J’intervenais chez une de nos clientes pour la pose d’un bardage. Elle m’a demandé si elle pouvait changer la couleur si finalement ça ne lui plaisait pas. Evidemment cela n’était pas possible. Je me suis alors dit qu’il y avait certainement quelque chose à créer pour offrir une modularité et ne pas rester figer sur un choix de couleur ou de matériaux ». Avec le soutien financier de la Banque Publique d’investissement (BPI), il planche avec DB Innovative, une agence de design de produits industriels à Le Cateau, sur un système de bardage intérieur et extérieur simple à poser

Trois prix  au concours Lépine

Pour la Saint-Valentin, sa femme Elodie lui offre un cadeau original : une inscription au fameux concours Lépine de la Foire de Paris qui a eu lieu en avril dernier. « Pour présenter Switchwall, tout est allé très vite, confie Alban Dobremetz. Il a fallu peaufiner les modules, créer et monter un stand en très peu de temps». Tous ces efforts ont payé puisque Switchwall a été primé à trois reprises sur 15 prix, dont un 8ème prix sur 593 candidats inscrits. «Suite à ce concours, nous avons eu pas mal de retombées presse et surtout d’appels de curieux nous demandant comment se fournir en cassettes…J’étais maintenant certain de l’intérêt de mon concept». En septembre, il décroche sa première commande pour le compte du traiteur Saint-Jacques à Cambrai.

Made in France

Après cet engouement parisien, Alban Dobremetz a encore du pain sur la planche. Il s’y consacre aujourd’hui à temps plein et a mis en place un directeur au sein de son entreprise ADC Couverture. Tandis qu’il poursuit sa quête de financements, notamment auprès de la Caisse d’Epargne et d’investisseurs privés, il a déposé la marque et quatre brevets au niveau mondial . En parallèle, il structure sa communication autour des réseaux sociaux, d’une application et d’un site web, support idéal pour tester les couleurs, les matières et le design des murs via une simulation 3D. Prochaine étape : perfectionner son système et installer sa propre ligne de production, lui qui met un point d’honneur à estampiller ses produits Made in France, garantie d’un savoir-faire et d’une réduction de l’empreinte carbone. Pour garantir leur durée de vie, les modules sont fabriqués en aluminium marin ultra résistant et sont munis d’un système antivol breveté. Les matériaux proviennent des différents coins de France : les Landes pour le bois en pin, Poitiers pour les panneaux solaires… Et dans une démarche d’économie circulaire, les clients peuvent même « switcher* » leurs produits entre eux via une bourse d’échanges mise en ligne. Le développement d’une gamme moins couteuse composée uniquement de matériaux recyclés mijotte aussi dans la tête de cet entrepreneur. (*s’échanger)

Visée internationale

Ambitieux, Alban Dobremetz veut s’attaquer au Benelux et même à l’international en visant les Emirats Arabes Unis. Après le grand prix international du Conseil allemand du design, le prix du Premier Ministre au concours Lépine Méditerranéen remporté en octobre dernier, Switchwall fera son retour au prochain concours Lépine de Paris en 2019. Cette fois pour espérer décrocher le prix le plus prestigieux, celui du Président de la République. Mais avec une innovation en plus : celle d’une isolation en matériaux éco responsable intégrée directement aux cassettes.