Carnet de commandes au 2ème trimestre 2018 Evolution en nombre de mois par rapport au 2ème trimestre 2017 Source : CERC Hauts-de-France

Carnet de commandes au 2ème trimestre 2018 Evolution en nombre de mois par rapport au 2ème trimestre 2017 Source : CERC Hauts-de-France

Retour à l’optimisme pour les Travaux publics

Les chefs d’entreprise du secteur des travaux publics retrouvent peu à peu la confiance, dopés par des chantiers de bus à haut niveau de service (BHNS).

Les clignotants sont au vert pour l’activité des prochains mois”. Voici en substance les résultats de l’enquête publiée en septembre par la Cellule économique régionale de la construction (Cerc HDF). Cette tendance régionale suit le rythme national puisque l’activité connaît une nette embellie au 2ème trimestre 2018. Et l’opinion des chefs d’entreprise sur les prochains mois s’affiche également au beau fixe. “Ils sont en effet plus nombreux qu’en avril à prévoir une hausse d’activité sur les trois prochains mois” : 59% d’entre-eux en Nord-Pas-de-Calais et 61% d’entre-eux en Picardie anticipent une augmentation. Cette embellie devrait désormais se traduire du côté de l’appareil de production. Les dirigeants affirment se projeter sur de futurs recrutements, et ce sur les deux versants des Hauts-de-France où la majorité des chefs d’entreprise interrogés pensent gonfler leurs effectifs, tant en ayant recours à des permanents qu’à de la main d’oeuvre intérimaire.

Carnets de commandes en hausse

Côté prévisionnel, “les carnets de commandes continuent de se regarnir”, estime la Cerc. Sur le versant nord de la région, ils affichent 5,6 mois de travail assurés (+0,8 mois par rapport au 2ème trimestre 2017) et 5,3 mois sur le versant sud (+1 mois par rapport au 2ème trimestre 2017). Autre signe du rebond, le solde d’opinion* atteint pour la première fois le même niveau que celui du premier trimestre 2017 dans le Nord-Pas-de-Calais.
L’insuffisance de la demande comme contrainte à l’accroissement de la production tend à se réduire. Celle-ci n’est plus tout évoquée par les chefs d’entreprise en Picardie alors qu’elle représente encore 12% pour les entreprises interrogées dans le Nord-Pas-de-Calais. Reste néanmoins une ombre au tableau : les entrepreneurs pointent du doigt des difficultés de recrutement. Une insuffisance de personnel qui bloque l’accroissement de leur production.
Une vraie problématique pour les dirigeants qui doivent parfois faire face à un nouveau turn-over et qui peinent à trouver les profils idoines.

*Pour effectuer son étude, la CERC calcule la différence entre les opinions positives et les opinions négatives. Le solde ou résultat constitue l’indicateur.

Repères

60% des chefs d’entreprise anticipent une hausse de l’activité

5,3 mois de carnets de commandes en Picardie

5,6 mois de carnets de commandes dans le Nord-Pas-de-Calais