Le nouveau projet porte sur la construction-extension R+3 dans la cour intérieure en continuité du bâti et deux compléments du niveau R+5 en « dent creuse » entre des parties existantes.

Le nouveau projet porte sur la construction-extension R+3 dans la cour intérieure en continuité du bâti et deux compléments du niveau R+5 en « dent creuse » entre des parties existantes.

Rénovation du CIC Nord-Ouest : le verre remplace le marbre

Dans la zone en plein remaniement d’Euraflandres, le siège emblématique de la banque Scalbert-Dupont, vaisseau en béton construit dans les années 1990 est entièrement transformé.  

L’immeuble de 10 000 m² imaginé par l’architecte Maurice Salembier, caractérisé par son dôme métallique saisit le passant à la sortie de la gare Lille Flandres. Ses façades en marbre de Carrare, comme la Grande Arche de la Défense, a souffert des affres du temps. L’établissement a transformé une contrainte de rénovation en opportunité en étendant encore son emprise. L’immeuble existant comportait deux niveaux de parking en sous-sol, un bâtiment de bureaux R+4 et un 5e et 6e étages partiels. Le nouveau projet porte sur la construction-extension R+3 dans la cour intérieure en continuité du bâti et deux compléments du niveau R+5 en « dent creuse » entre des parties d’immeuble existantes. La rénovation des surfaces existantes s’accompagne donc d’une extension des surfaces de plancher d’environ 2000 m².

Gros travail de curage

L’intérieur de l’immeuble fait l’objet d’un curage complet. Ecodiage, bureau d’étude dédié, l’a mis en œuvre en accompagnant la maîtrise d’ouvrage et les entreprises sur la meilleure filière de valorisation. « La traçabilité des déchets est assurée à la sortie sur 95 % de leur production », précise Bruno Lefauconnier d’Ecodiage qui a établi un diagnostic des déchets qualitatifs autant que quantitatifs du gros œuvre comme du second œuvre, proposé des sorties de matières, du réeemploi (groupe électrogène, cuisine industrielle ou marbre de Carrare des façades) et du recyclage (alu et verre des anciennes fenêtres). La fondation de l’Université Catholique a été l’heureuse bénéficiaire des marbres des façades lors d’une opération de mécénat. 1400 m² de ce marbre blanc trouveront une nouvelle vie dans la rénovation de la chapelle de l’Université boulevard Vauban à Lille. Ce don s’inscrit dans la campagne « les Philiberts » qui doit permettre à la chapelle de devenir un lieu ouvert à tous.

Structure légère pour cet étage supplémentaire (5e) en lieu et place du toit terrasse du bâtiment R+4
Structure légère pour cet étage supplémentaire (5e) en lieu et place du toit terrasse du bâtiment R+4

Solutions structurelles originales

Chantier contraint dans l’existant, des structures légères ont été adoptées pour surélever le bâtiment. Descente de charges à travers les deux niveaux de sous-sols et fondations micro-pieux complètent l’ensemble. Pour adapter les planchers aux nouvelles surcharges d’exploitation, le recours à des « plats carbone » en lieu et place des traditionnelles poutres métalliques a été nécessaire afin de préserver les hauteurs d’étage. Amar Chebli d’Artelia décrit : « par exemple pour un plancher, ces « plats » ont été dimensionnés de section 50 par 1,4 mm, d’une longueur de 5 mètres placés avec un entraxe de 80 cm ». Pour assurer la stabilité au feu, ils ont été protégés par un flocage.

Visage contemporain

Malgré la dépose de l’ancienne façade de marbre, sa physionomie sera largement préservée. Les façades lourdes sont remplacées par des façade de verre et de métal selon la technique VEC (vitrage extérieur collé). Les panneaux sont ainsi accrochés aux anciennes façades mises à nu. La continuité visuelle avec les extensions sera donc assurée et achève de donner une note contemporaine.

Le monde bancaire en mutation

Des anciens espaces cloisonnés abandonnés, l’aménagement intérieur s’opère par un passage à des espaces collaboratifs et de coworking marquant une évolution dont le monde bancaire était encore peu habitué. Le nouveau siège se dotera d’agences marquant le développement de la dimension commerciale du lieu. Une agence métropolitaine comprenant banque privée, banque d’entreprise et grand public afficheront ce caractère souhaité. In fine, 550 personnes occuperont la nouvelle structure transfigurée.

La fiche
Début des travaux: 2017
Livraison : septembre 2019
Surface de planchers :
12 227 m²
Montant des travaux : 30 M€ Certification de performance énergétique : Zone neuve :
Effinergie + avec labellisation Certivea
Zone rénovée : BBC rénovation avec labellisation sur cibles HQE

Les entreprises
Maître d’ouvrage : CIC
Maître d’ouvrage délégué :
CMCIC Services
Architecte :
LUCAS-GAILLARD Architectes
Bureau d’étude : ARTELIA
Etude Cuisine : BEHAL LEGRAND
Acousticien : FLANDRES ANALYSE
Architecte d’intérieur : Bruno VERWAERDE
Bureau d’étude Curage : ECODIAGE
Bureau Contrôle : VERITAS
Synthèse : AROBAT
Curage : IKOS SOL MEIX
Gros Oeuvre : SPIE BATIGNOLLES Nord
Couverture Etanchéité : BATIMCO
Façade : PMN
Pierre : Marbrerie VARLET
Métallerie Serrurerie Portes industrielles : CIAN
CVC : SANTERNE Fluides
Plomberie : RAMERY Energies Ag. Thermic
Courants forts : RAMERY Energies Ag. Electric
Voiries et divers : EIS