Durant deux jours, deux membres de la World Design Organisation (au centre) ont silloné la métropole accompagnés des défenseurs de la candidature lilloise, Martine Aubry, Damien Castelain et Philippe Remignon en tête.

Durant deux jours, deux membres de la World Design Organisation (au centre) ont silloné la métropole accompagnés des défenseurs de la candidature lilloise, Martine Aubry, Damien Castelain et Philippe Remignon en tête.

Pour une métropole très « design »

Désormais seule en lice face à Sydney pour devenir capitale mondiale du design en 2020, Lille appuie sa candidature sur le savoir-faire des professionnels du bâtiment dans la métropole.

 

Vous devez vous connecter pour accèder à ce contenu L’accès à cet article est réservé aux abonnés, veuillez vous connecter en cliquant sur le lien suivant