Patrick Kanner, ministre de la Ville et Damien Castelain, président de la MEL, en février dernier lors de la signature du Contrat de ville. Le logement et la politique de la Ville mobiliseront plus de 300 millions d’euros sur le mandat 2015-2020.

Patrick Kanner, ministre de la Ville et Damien Castelain, président de la MEL, en février dernier lors de la signature du Contrat de ville. Le logement et la politique de la Ville mobiliseront plus de 300 millions d’euros sur le mandat 2015-2020.

MEL : Fibre, DOB et rénovation énergétique au programme

Le dernier conseil de la métropole européenne de Lille (MEL) a été l’occasion du premier débat d’orientation budgétaire (DOB), une obligation en fin d’année avant l’adoption du budget début 2016. Un DOB qui permet de compter sur une enveloppe d’investissement de 350 millions d’euros par an malgré la baisse des dotations de 25 millions d’euros par an entre 2015 et 2017. Ce niveau d’investissement est préservé tout en maintenant l’objectif d’une diminution de la dette, qui passe de 1,70 milliard en 2015 à 1,68 milliard en 2015. L’encours de la dette se réduit, tout comme les frais de fonctionnement (-9 millions d’euros). Notons surtout l’engagement à réaliser à plus de 90% le budget d’investissement.

Vous devez vous connecter pour accèder à ce contenu L’accès à cet article est réservé aux abonnés, veuillez vous connecter en cliquant sur le lien suivant