Philippe Depasse, FPI et Jean-Michel Sede, président du Cecim.

Philippe Depasse, FPI et Jean-Michel Sede, président du Cecim.

Logements neufs en HDF : les ventes chutent de 15%

Selon les chiffres établis par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) et le Cecim Nord, l’observatoire traitant les données de l’essentiel des promoteurs, les ventes de logements neufs dévissent de 15% dans le Nord-Pas-de-Calais au premier semestre 2018. Des résultats bien loin de la tendance nationale qui affiche un repli de 5%. Sur 1470 ventes (individuel et collectif), 1214 se trouvent sur le Scot de Lille, principal pourvoyeur de constructions neuves. Malgré deux bons crus 2016 et 2017, la première partie de l’année marque un coup d’arrêt. En cause, un attentisme lié au prélèvement à la source et un dispositif Pinel qui séduit moins les investisseurs. Problème, “on est passé d’un marché sous-offreur en 2017 à un marché sur-offreur en 2018”, décrypte Philippe Depasse, président de la FPI régionale. L’offre de logements neufs disponible actuellement s’établit à 15 mois (soit 2900 unités),18 mois étant une ligne très excédentaire. Le foncier, nerf de la guerre, est au centre de toutes les attentions des promoteurs. Et le PLU2 de la MEL n’est pas pour les rassurer : “nous n’avons pas le choix de densifier alors qu’il réduit les zones urbanisables. Une densification que la population a du mal à accepter”, conclut Philippe Depasse.