L'usine dunkerquoise va bénéficier d'un investissement de 3,5 millions d'euros pour booster le développement du ciment bas carbone.

L'usine dunkerquoise va bénéficier d'un investissement de 3,5 millions d'euros pour booster le développement du ciment bas carbone.

LafargeHolcim France investit 3,5 millions d’euros dans son usine de Dunkerque

Le leader mondial des matériaux et solutions de construction injecte 3,5 millions d’euros dans un nouveau mélangeur pour son usine de broyage de Dunkerque. Ce nouvel équipement vise l’augmentation de la production du site dès le début de l’année 2019. Il servira à la fabrication de ciment bas carbone dont la demande est croissante. Parmi les acteurs mobilisés sur ce chantier, l’entreprise DELTA NEU, basée à la Chapelle d’Armentières réalisera les dispositifs de dépoussiérage. Située au coeur du tissu industriel du Port de Dunkerque, l’usine de broyage de LafargeHolcim s’étend sur 2,5 hectares et emploie actuellement 18 personnes. Pour Bénédicte de Bonnechose, directrice générale de LafargeHolcim France : « Avec une production en forte progression depuis son ouverture en 2012, notre site de Dunkerque est un acteur majeur du tissu industriel de la région Hauts-de-France. Aujourd’hui, cet investissement de 3,5 millions d’euros nous permet de poursuivre le développement du site et de moderniser notre production afin de proposer à nos clients des matériaux durables avec une empreinte carbone réduite.»

Pour mémoire, les travaux de la deuxième usine de production de ciment des Hauts-de-France s’inscrivent dans le plan d’investissement de 300 millions d’euros en France annoncé en 2016 par le groupe cimentier.