A Denain, Piazza Coffrages gère un parc de 13 000 m2 de coffrages destinés à la location.

A Denain, Piazza Coffrages gère un parc de 13 000 m2 de coffrages destinés à la location.

Denain : Piazza Coffrages s’offre la capitale

Face à la forte demande, le spécialiste denaisien de la location et de la maintenance de coffrages s’installe en région parisienne.

 

Nicolas Poriche, dirigeant de Piazza Coffrages

Les banches rouges qui ornent les chantiers de la région ? Ce sont peut-être celles de Piazza Coffrages. D’ici peu, elles seront encore plus présentes en Ile-de-France. “Avec des opérations d’envergure comme celles du Grand Paris ou des JO, le marché de la construction parisien est en pleine expansion. Mais les constructeurs peinent à trouver du matériel, explique Nicolas Poriche, dirigeant de Piazza Coffrages. Parallèlement, ils ont choisi de limiter l’investissement dans ces outils”. Suivre les clients parisiens sur ce terrain de jeu fertile représentait donc une aubaine. Pour être plus proche d’eux et leur offrir un service de qualité, il aménage actuellement un site de 2 000 m2 dans l’Essonne, avec possibilité d’extension. De quoi également désaturer le site de Denain.
S’iNicolas Poriche, dirigeant de Piazza Coffragesls le désirent, certains salariés nordistes souhaitant monter en compétences pourront travailler sur ce nouveau site, tandis que deux à trois embauches sont prévues à court terme.
Pour accompagner cette croissance, qui pourrait ensuite tendre vers l’ouest et en Rhône-Alpes, Nicolas Poriche bénéficie du soutien d’Humanis Croissance Hauts-de-France (IRD). Le fonds de l’IRD vient en effet d’engager 2 millions d’euros pour renforcer les fonds propres de l’entreprise.

Spécialiste du coffrage vertical

L’ex-directeur commercial France d’un groupe de location auto fait ainsi de nouveau appel à un partenaire de confiance puisque le groupe IRD, avec Nord Transmission, était déjà intervenu lors de sa reprise de l’entreprise en 2017. «Il y a deux ans, 55% de notre activité portait sur la maintenance et l’entretien, explique le patron de 51 ans. Aujourd’hui, la location représente 60 % de notre chiffre d’affaires et je positionne l’entreprise comme le spécialiste du coffrage vertical”. Sur un site de stockage de 13 000 m2, avec un objectif de passer à 20 000 m2 d’ici 3 ans, une quinzaine d’ouvriers s’attellent au nettoyage et à la révision des banches (travaux de serrurerie, de chaudronnerie et de peinture). Un poste important puisque l’on “construit de plus en plus en béton fini, ajoute Nicolas Poriche. Si les banches et les peaux ne sont pas impeccables, tous les défauts seront visibles et devront être repris à la main par le constructeur”. Ses clients ? Les groupes de construction régionales comme Rabot Dutilleul, Sylvagreg mais surtout les majors françaises Bouygues, Eiffage, Vinci, Léon Grosse ou encore Demathieu et Bard. Parallèlement, 13 salariés entretiennent à temps complet l‘intégralité du parc parisien du plus gros propriétaire de banches en France. De quoi générer un chiffre d’affaires de 5,2 millions d’euros en 2018 pour 35 salariés.

Maîtriser la croissance

En pleine période d’accélération, Nicolas Poriche reste confiant mais se dit prudent face au manque de visibilité du marché de la construction. «Actuellement, je n’arrive pas à répondre à la demande que je reçois. Mais il ne faut pas se précipiter et investir à outrance. Quand je discute avec les différents acteurs du marché, aucun n’a de visibilité pour l’année prochaine. Et ce n’est pas très rassurant… Il faut donc piloter cet équilibre entre une demande forte, la volonté de servir nos clients et garder la bonne mesure pour faire face à un ralentissement possible». Tout en pensant au coup d’après puisque le dirigeant souhaite élargir sa gamme avec des coffrages manuportables et de la banche légère en plastique. Il vient par ailleurs de signer un premier contrat avec l’entreprise Normande Zanello (groupe Ramery) pour faire de la location longue durée de matériel. “Je crois beaucoup en la location “full service” : location de longue durée d’un matériel toujours neuf, remis en état, logoté au nom du client, comme le font les concessionnaires avec la location de voiture longue durée. Avec ce nouveau service, nous répondrons au problème de place et d’investissement en matériel des entreprises. Le client a ce dont il a besoin au moment où il en a besoin”. Un nouveau modèle fidèle au slogan de l’entreprise : “Coffrez, nous faisons le reste”.

Ici, les banches sont jumelées en vis-à-vis à l’aide d’un ou plusieurs compas afin de les rendre autostables.
Ici, les banches sont jumelées en vis-à-vis à l’aide d’un ou plusieurs compas afin de les rendre autostables.
La fiche
Création : 1974
35 salariés
2017 : Reprise par Nicolas Poriche
CA 2018 : 5,2 millions d’euros
Lieu : Denain sur un site de
2 ha (Parc de 13 000 m² de banches + atelier de 1500 m²)
Clients : Bouygues Construction, Léon Grosse, Eiffage, Rabot Dutilleul, Sylvagreg…
Perspective : Ouverture d’un site dans l’Essonne (91) avec un atelier de 1200 m² et un espace de stockage de
2 000 m².