Missing image

La démocratie a bon dos

L’Edito de Maxime Bitter de la Chronique du 5 février

Le « sondage » organisé par la ville de Bailleul concernant l’implantation d’un lotissement de 77 maisons dans le Hameau de la Crèche, nous laisse perplexe. Ce projet porté par Pierres et Territoires a suivi une procédure longue, respecte les documents d’urbanisme, et la commercialisation devait démarrer en septembre. Ce projet ne sort pas du chapeau, il était bien connu.

Alors pourquoi demander l’avis des riverains maintenant si ce n’est pour enterrer le projet ? Nous ne pouvons que nous élever contre cette manœuvre. Qui demande l’avis des futurs habitants ? Personne, puisqu’ils n’existent pas encore… C’est bien pour éviter ce genre de consultation (par ailleurs sans aucun fondement juridique) que les documents d’urbanisme existent. Ils permettent d’élever le sujet à une échelle supérieure aux riverains qui, par nature, ne veulent pas de voisins supplémentaires, vécus comme une nuisance potentielle.

Si ces consultations se généralisent, plus un seul logement ne pourrait être construit en France. Et l’on ne parle pas des équipements qui produisent de véritables nuisances… Alors de grâce, si Bailleul ne souhaitait pas de ce lotissement, qu’elle ait au moins le courage de l’assumer totalement, lorsqu’elle avait cette possibilité, avant de faire porter aux riverains les conséquences de ce choix.