2 retouchée

Déchets de chantiers : les rebuts sortent de l’ombre

Un boulet… C’est ainsi que le BTP a longtemps considéré les déchets d’activité. Parce qu’ils représentent des volumes difficiles à manier et parce que leur traitement coûte de l’argent… Les esprits évoluent toutefois et les progrès sont sensibles sur les voies du tri, de la valorisation, du recyclage et du réemploi.

Vous devez vous connecter pour accèder à ce contenu L’accès à cet article est réservé aux abonnés, veuillez vous connecter en cliquant sur le lien suivant