En lieu et place de l’ancien cinéma, le programme Apollo comprendra un espace restauration, un hôtel 3* et des logements. Saison-Menu

En lieu et place de l’ancien cinéma, le programme Apollo comprendra un espace restauration, un hôtel 3* et des logements. Saison-Menu

Communauté d’agglomération Lens-Liévin : Lens veut renforcer sa centralité

L’ex-cité minière veut affirmer et redynamiser son cœur de ville. Avec la ZAC Centralité, elle engage plusieurs opérations d’envergure pour se doter d’un nouveau visage. 

A l’heure où les festivités d’Odyssée célèbrent le renouveau de l’ancien bassin minier, Lens se prépare à se transformer en son coeur. Nom de code : ZAC Centralité. Transféré à la Communauté d’agglomération Lens-Liévin (CALL) en mars dernier, l’aménagement de ce secteur de 63 hectares va bientôt se traduire dans le dur. D’ici fin juin, on devrait connaître les opérateurs qui prendront en charge l’avenir de deux lots. Le lot 0, développera environ 6 500 m² de locaux tertiaires avec un rez-de-chaussée actif de 500 à 750 m². Idéalement situé, il prend place face à l’Apollo et à la gare TGV. Autre objet de toutes les attentions du moment, le lot Bollaert/Fréchet/Delelis : en prévision, pas moins de 20 000 m² de surface de plancher avec une programmation libre qui devrait faire la part belle à la mixité avec rez-de-chaussée actif, logements, services, bureaux et a minima 20% de loisirs. En janvier dernier, c’est dans le flambant neuf hôtel du Louvre-Lens qu’une flopée de promoteurs, nationaux et internationaux, avaient répondu présents pour la présentation de ces deux projets. Un regain d’intérêt de bonne augure pour l’ex cité minière qui cherche à affirmer sa centralité. Pour y parvenir, elle a fait appel à Jean-Louis Subileau, fin connaisseur de ce territoire, qui intervient en qualité d’assistant à maîtrise d’ouvrage via sa Fabrique de la ville.

 

Redynamiser tous les volets

Fabriquer mais surtout “refaire la ville sur la ville”, plaide Carine Joly, chef de projet au sein de la CALL. “Il s’agit aussi de développer un nouveau quartier d’affaires. Cela participera à la création, au développement de l’emploi et à faire venir des entreprises différentes de celles présentes dans nos parcs d’activité’, analyse-t-elle. Autre ambition, redynamiser cette centralité via une nouvelle offre de commerce et de loisirs puisque “toutes les composantes urbaines seront déclinées dans la ZAC”. Le projet bénéficiera évidemment du programme Coeur de ville qui vient se greffer à cette opération votée en 2015 et du tout nouveau bus à haut niveau de service (BHNS) qui vient de rentrer en exploitation.

 

Bureaux, logements, loisirs…

Au total, la ZAC s’étendra sur 130 000 m² de surface de plancher, dont 54 000 m² de logements (environ 1 140 logements, 57 000 m² de bureaux, loisirs, hôtellerie et 7 000 m² d’équipements publics). Deux lots ont d’ores et déjà été livrés : Prismes et ses 38 logements (KIC) et Solaris, 4 500 m² de bureaux portés par Nacarat et Carré Constructeur. Suivra d’ici la fin d’année, la livraison de Sirius (Nacarat et KIC), bâtiment tertiaire de 3 600 m² de sdp et 36 places de stationnement. Début juillet, on entrera également dans le vif du sujet du lot Apollo. Face à la gare TGV, cet ancien cinéma sera transfiguré pour accueillir un hôtel 3*, 95 logements sociaux, 24 logements en accession libre et un rez-de-chaussée dédié à un espace de restauration. Sa façade, bien connue des Lensois mais surtout classée, sera démolie et reconstruite à l’identique conformément à la demande des architectes des bâtiments de France (ABF). En 2020, le lot Zins-Garin devrait voir les premiers compagnons débarquer pour la construction d’une résidence seniors (120 logements), d’une résidence multigénérationnelle (80 logements), de 35 maisons primo-accédant et d’un collectif (50 logements en accession libre). Enfin, des équipements à vocation sportives et de loisirs viendront compléter cette nouvelle offre. Du côté du stade Bollaert, on pourra nager dans les eaux de la future piscine olympique ou encore faire quelques glissades dans un skate parc. Et profiter d’un tout nouveau cadre de vie.