Missing image

Banlieues : Macron balaye le plan Borloo

Il n’y aura finalement pas de énième plan pour les banlieues. Appelant plutôt « à changer de méthodes », le président de la République préfère donc « simplifier la rénovation urbaine », au plan proposé par Jean-Louis Borloo.

Il propose néanmoins la création d’une Agence nationale de cohésion des territoires tout en gardant l’ANRU. L’instance aurait pour mission de mobiliser des financements de tous les acteurs au profit de programmes de rattrapage, tant en zones urbaines que rurales.

Sur le modèle “Action coeur de ville”, le lancement d’un plan « Action coeur de quartier » doit se définir d’ici juillet. Priorités, budget, actions et quartiers prioritaires sont encore en suspend. A cette date, Emmanuel Macron souhaite également définir une liste d’une dizaine de copropriétés dégradées. Celles-ci seraient particulièrement ciblées pour bénéficier d’une accélération de leur requalification.

Entre autres mesures, il en appelle aux grandes entreprises à prendre leur part contre le chômage qui touche un jeune sur trois dans les quartiers pauvres, et s’engage à proposer 30 000 stages de troisième en entreprise pour les jeunes de quartiers…