Un EHPAD à Sin-le-Noble, propriété d'Axentia

Un EHPAD à Sin-le-Noble, propriété d'Axentia

Axentia double la mise et s’ancre en région

L’entreprise sociale pour l’habitat du groupe Habitat en Région double son patrimoine en reprenant près d’une centaine de logements spécifiques de la SIGH. Une étape clé dans le développement du spécialiste de l’habitat des personnes fragilisées aussi marquée par l’ouverture d’une première antenne territoriale à Douai.

On connaissait Marie-Hélène Foubet à la direction de Sia. C’est avec sa casquette de directrice générale d’Axentia, deuxième acteur français du logement spécialisé, qu’elle a présenté début novembre le déploiement à marche forcée de l’ESH. Cet été, son parc est passé de 77 à 170 établissements. Un portefeuille plus que doublé grâce à l’acquisition de 93 établissements spécialisés jusqu’à présent détenus par la SIGH dans le Nord et le Pas-de-Calais. Par cette opération, Axentia se hisse au deuxième rang des spécialistes de l’habitat spécifique, la première place étant détenue par 3F Résidences (Groupe Action Logement). Pour asseoir ce développement nordiste, Axentia a choisi d’ouvrir une première direction territoriale à Douai. Alkan Aslan, son directeur, pilotera d’ici la fin d’année une équipe de dix personnes chargée de gérer les 4 150 lits répartis dans 104 établissements des Hauts-de-France. Et Marie-Hélène Foubet ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. “Les besoins sont là. Nous sommes en train d’élaborer une cartographie et envisageons d’ores et déjà de créer une direction territoriale sud”, détaille-t-elle. 

Le logement thématique social, un modèle à part

Depuis sa création il y a une dizaine d’année, Axentia s’est forgée un savoir-faire dédié au logement des personnes fragiles. D’abord destiné à un public âgé, son parc immobilier s’est ensuite étoffé pour accueillir un large public en situation de fragilité : Maison de l’enfance à caractère social, foyer de vie pour personnes handicapées, centre d’hébergement de réinsertion sociale ou encore résidences étudiantes composent entre autres un patrimoine de 8 650 logements animés par 64 gestionnaires spécialisés (Croix Rouge, Association des paralysés de France, gestionnaire d’Ehpad…). “Gérer du logement social n’est déjà pas simple mais face à des personnes fragiles, ça l’est encore moins”, estime la directrice. Conduire le parc immobilier demande donc des compétences spécifiques, tant lors des travaux qu’en montage d’opération, le modèle économique relevant de l’agrément à l’aide sociale. Une maîtrise qu’Habitat en région projette d’exploiter pour apporter des offres globales aux maîtres d’ouvrage, soucieux de monter des programmes mixtes répondant à différents besoins (logement social, accession à la propriété, habitats spécifiques par exemple). D’ici 2021, Axentia prévoit d’atteindre 12 000 lits en France. Pour y parvenir, 500 logements seront construits par an, sans compter de prochaines acquisitions, notamment du côté de Lyon. 

Axentia en chiffres

France : 8 950 logements dans 170 établissements

Hauts-de-France : 4 150 logements dans 104 établissements

Effectif : 32 salariés dont 10 à Douai

CA France : 35 millions d’euros

Investissement HDF 2019 : 22 millions d’euros